Gangster Squad

Écrit par Werner Dejaeghere

Gangster Squad c’est la grosse déception du début d’année 2013 (peut-être même de 2013!), car on l’attendait comme un film de gangster intimiste et moderne avec des scènes d’actions par-ci par-là, mais il n’en est rien!, Ruben Fleischer signe-là un blockbuster sans âme ni aucun intérêt et qui ne fait que divertir!

Synopsis:

Los Angeles, 1949. Mickey Cohen, originaire de Brooklyn, est un parrain impitoyable de la mafia qui dirige la ville et récolte les biens mal acquis de la drogue, des armes, des prostituées et – s’il arrive à ses fins – de tous les paris à l’ouest de Chicago. Tout ceci est rendu possible par la protection, non seulement des hommes de mains à sa solde, mais également de la police et des hommes politiques qui sont sous sa coupe. Cela suffit à intimider les policiers les plus courageux et les plus endurcis… sauf, peut-être, les membres de la petite brigade officieuse de la LAPD dirigée par les Sergents John O’Mara et Jerry Wooters qui, ensemble, vont tenter de détruire l’empire de Cohen.

(Source: AlloCiné)

Ruben Fleischer après nous avoir régalé avec le génial et déjà culte Bienvenue À Zombieland et amuser avec le déjà moins bon 30 Secondes Maximum avec Gangster Squad il nous divertit et c’est à peu près tout, malheureusement il nous déçoit et nous ennui terriblement.

Le scénario de départ est très bon et même parfait il annonçait que du bon, voir du futur classique, sauf que ça part très vite dans le n’importe quoi, le classicisme du blockbuster « différent », la drôlerie (pas drôle par ailleurs!) des blockbusters « différent », on s’en lasse, c’est plat, c’est vide, c’est même chiant. Les personnages sont bons plutôt bien écrit, sauf qu’ils manquent cruellement d’épaisseur et sont très peu attachants voir même antipathiques. Les dialogues sont toujours lourdingues, sauf qu’en l’humour s’installe on retrouve le vrai Fleischer et même si c’est pas toujours drôle ça nous remets un peu dans le truc.

La mise en scène est très bonne, inventive, mais c’est tellement plat qu’on n’y fait même plus attention, la photographie de Dion Beebe est immensément laide et même assez repoussante, Steve Jablonsky signe une B.O. efficace, mais pas franchement originale et plutôt désagréable, les seuls bon point du film sont les décors et les costumes, les décors de Maher Ahmad sont grandioses, les costumes de Mary Zophres sont magnifiques (digne des plus grands classiques du genre).

Alors que tout était réuni pour que Gangster Squad soit un bon film voir un très bon film, malheureusement Ruben Fleischer nous offre un banal blockbuster sans âme ni aucune originalité.

Fleischer signe un film tout simplement décevant on en pleurerais presque, car il ne raconte pas grand-chose et surtout il le fait mal (mais où est passé le génial réalisateur que l’on connaît?). Gangster Squad très laid, long, plat, vide, ennuyeux, lourd, lent et surtout décevant. On l’oubliera très vite!

Gangster Squad de Ruben Fleischer: 1/5

(sortie le 06/02/2013)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Février 2013

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s