Maniac

Écrit par Werner Dejaeghere

Maniac est une bien jolie surprise de ce début d’année, car on pouvait s’attendre à un truc sans originalité, mal joué et assez moche au final le film de Franck Khalfoun est un film d’horreur comme on en fait plus (alors que c’est un remake) ultra-stylé, fun et hypnotique (une sorte de Drive de l’horreur!).

Synopsis:

Dans les rues qu’on croyait tranquilles, un tueur en série en quête de scalps se remet en chasse. Frank est le timide propriétaire d’une boutique de mannequins. Sa vie prend un nouveau tournant quand Anna, une jeune artiste, vient lui demander de l’aide pour sa nouvelle exposition. Alors que leurs liens se font plus forts, Frank commence à développer une véritable obsession pour la jeune fille. Au point de donner libre cours à une pulsion trop longtemps refrénée – celle qui le pousse à traquer pour tuer.

(Source: AlloCiné)

Franck Khalfoun nous offre un beau film d’horreur indépendant sensible et d’une beauté ahurissante, la seule déception vient du fait que Los Angeles est trop peu filmé, car on aurait aimé que la ville joue un rôle qui serve à la narration, mais l’idée de la caméra à la première personne fait tellement d’effet qu’on ferme les yeux.

Maniac : Affiche

Le scénario est bon forcément un peu attendu, mais on prend un tel plaisir à suivre les méandres psychologiques de ce tueur, Alexandre Aja (le roi du remake) et Grégory Levasseur signent un scénar tenu et rythmé. Les personnages sont certes clichés et déjà vu, mais ils sont tellement attachants même le tueur est attachant (ce qui est tout de même fou!).

Les acteurs sont bons Elijah Wood est très bon, Nora Arnezeder est magnifique, America Olivo est toujours juste, Joshua De La Garza est mauvais. Les dialogues sont lourdingues et même assez simplet, mais les râles d’Elijah Wood sont tellement efficace que tout passe.

La mise en scène est inventive, maîtrisé et terriblement efficace (la caméra à la première personne n’a jamais été aussi bien utilisé), la photographie de Maxime Alexandre est sublime on en pleurerais presque, Rob signe une B.O. électrisante, efficace et fun.

Maniac : Photo Elijah Wood, Franck Khalfoun

Maniac est d’une puissance et d’une beauté incroyable, il en reste pas moins par moment un peu vide et au final ne raconte pas grand-chose, mais on prend un tel pied (le meilleur exemple en est l’intro qui tout simplement génial!).

Franck Khalfoun nous offre un film d’horreur indé ultra-stylisé et beau porter par une B.O. du tonnerre en terme d’horreur ce n’est pas dès plus effrayant, mais le récit est bien tenu et accrocheur et le film est tout simplement cool!

Maniac ça pourrait bien être un futur film culte c’est beau, rythmé, efficace, prenant, vide, accrocheur, fun, hypnotique, sublime et surtout stylé.

Maniac de Franck Khalfoun: 3/5

(sortie le 02/01/2013)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Janvier 2013

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s