Happiness Therapy

Écrit par Werner Dejaeghere

Happiness Therapy c’est une comédie romantique moderne et intelligente, mais surtout terriblement sensible. David O. Russell nous offre à voir deux personnages un peu fou dont les univers vont s’entre-mêlés pour écrire et unir leur propre histoire.

Synopsis:

La vie réserve parfois quelques surprises…
Pat Solatano a tout perdu : sa maison, son travail et sa femme. Il se retrouve même dans l’obligation d’emménager chez ses parents. 
Malgré tout, Pat affiche un optimisme à toute épreuve et est déterminé à se reconstruire et à renouer avec son ex-femme.
Rapidement, il rencontre Tiffany, une jolie jeune femme ayant eu un parcours mouvementé. Tiffany se propose d’aider Pat à reconquérir sa femme, à condition qu’il lui rende un service en retour. Un lien inattendu commence à se former entre eux et, ensemble, ils vont essayer de reprendre en main leurs vies respectives.

(Source: AlloCiné)

O. Russell signe un portrait optimiste sur l’être humain et sur ses meilleurs côtés à travers un récit dense et prenant, mais aussi particulièrement troublant, car Happiness Therapy est souvent à la frontière du film noir malgré que l’ensemble est une facture comique. On comprend pas toujours ses choix, les réactions, mais tout ce que l’on sait, c’est qu’on prend une vrai leçon.

Happiness Therapy : affiche

Le scénario est bon, d’une grande simplicité on suit ces péripéties d’un quotidien mouvementé par un corps psychologiquement fragile avec grand plaisir, c’est prenant et accrocheur. C’est donc normal (le film est un modèle de narration) qu’il  remporta le BAFTA du Meilleur scénario adapté et fut nominé à l’Oscar du Meilleur scénario adapté et au Golden Globes du Meilleur scénario. Les personnages sont beaux, d’une grande humanité ils sont d’une profondeur incroyable, mais ils sont surtout très attachants. On regrettera simplement qu’ils passent leurs temps à crier.  Les dialogues sont d’une finesses et d’une drôleries incroyable.

Les acteurs sont bons. Bradley Cooper est très bon. Il fut étonnamment nominé à l’Oscar du Meilleur acteur et au Golden Globes du Meilleur acteur dans un film musical ou une comédie, ce n’est pas que sa prestation était mauvaise (loin de là!), mais les rôles comique sont rarement félicités, Jennifer Lawrence est mauvaise, ce qui ne l’a pas empêché de remporter l’Oscar de la Meilleure actrice et le Golden Globes de la Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie, Robert De Niro est parfait, il fut d’ailleurs nominé à l’Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle, Jacki Weaver est très mauvaise, elle fut tout de même nominé à l’Oscar de la Meilleure actrice dans un second rôle, Chris Tucker et John Ortiz sont toujours justes, Shea Whigham et Paul Herman sont très bons.

La mise en scène est d’une simplicité déconcertante, car c’est très maîtrisé et souvent inventif. La photographie de Masanobu Takayanagi est assez jolie. Danny Elfman signe une B.O. en totale harmonie avec le film folle et libre.

Happiness Therapy : Photo Bradley Cooper, Jennifer Lawrence

Happiness Therapy c’est une jolie surprise, car qui aurait pensé qu’une comédie romantique avec deux stars « bankables » et un De Niro qui nous ressert ses rôles de papy bougon (et pour une fois il excelle dans le genre!) serait aussi profonde et maîtrisé, mais tellement troublant c’est une comédie romantique d’une grande finesse et d’une modernité incroyable. C’est donc tout logiquement qu’il fut nominé à l’Oscar du Meilleur film et au Golden Globes du Meilleur film musical ou comédie.

David O. Russell nous sert une vraie leçon de cinéma, car derrière le côté simpliste de la comédie il arrive à insuffler une vraie inventivité et une vrai maîtrise et double leçon d’écriture car on a l’impression qu’il a voulu montrer le meilleur côté de l’être humain, mais également que l’on est pas loin d’un film noir une noirceur qui demande qu’à être exploré. Il signe là un futur classique et juste pour cette raison David  O. Russell aurait mérité l’Oscar du Meilleur réalisateur catégorie dans laquelle il était nominé.

Happiness Therapy c’est beau, humain, fou, libre, prenant, rythmé, maîtrisé, accrocheur, troublant, malin, fin, drôle et inventif.

Happiness Therapy de David O. Russell: 3,5/5

(sortie le 30/01/2013)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Janvier 2013

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s