7 Psychopathes

Écrit par Werner Dejaeghere

7 Psychopathes c’est un film complètement barré et assez sympathique, mais qui manque de consistance il y a beaucoup de bonne idées, mais assemblé par-ci par-là ce qui donne un résultat brouillon ainsi qu’un côté inaboutie et incohérent.

Synopsis:

Marty est un scénariste hollywoodien en panne d’inspiration. Confronté à l’angoisse de la page blanche, il peine à écrire son nouveau projet de film au titre prometteur : 7 PSYCHOPATHES. Son meilleur ami Billy, comédien raté et kidnappeur de chiens à ses heures, décide de l’aider en mettant sur sa route de véritables criminels. Un gangster obsédé par l’idée de retrouver son Shih Tzu adoré, un mystérieux tueur masqué, un serial-killer à la retraite et d’autres psychopathes du même acabit vont alors très vite prouver à Marty que la réalité peut largement dépasser la fiction…

(Source: AlloCiné)

Martin McDonagh donne un style quelque peu tarantinesque à son film (ce qui n’est pas pour déplaire!), malheureusement il perd en intérêt au fil de la narration on en sort fatigué, mais ravi, car on vient d’assisté un sommet d’humour noir. Plein d’inspiration le film de McDonagh est plein d’idées, mais s’essouffle vite il reste tout de même plaisant à voir.

7 Psychopathes : affiche

Le scénario est très bon sauf que ça part un peu dans tout les sens et pourtant il y a de bonne idée, c’est sympa, mais c’est trop brouillon et c’est par moment compliqué à suivre. Les personnages manquent cruellement d’épaisseur, mais ils sont directement très attachants. Les dialogues sont cinglant et hilarant, très malin ils font toujours mouche.

Les acteurs sont en total roue libre, mais on adore ça. Colin Farrell est bon, Woody Harrelson est très bon, Sam Rockwell est parfait, Christopher Walken et Tom Waits sont toujours juste, dans la catégorie acteur inutile (car ils s’apparaissent maximum deux minutes à l’écran!) on peut souligner la présence de la très mauvaise Olga Kurylenko, la magnifique Abbie Cornish et le formidable Michael Pitt.

La mise en scène est très bonne toujours inventive elle souligne parfois un peu trop, mais c’est tellement maîtrisé. La photographie de Ben Davis est sublime on en prend plein les yeux. Carter Burwell signe encore une fois une B.O. magnifique (il est le compositeur de quasiment tout les films des Frères Coen!), mais surtout efficace et survolté (à l’image du film!). Lisa Gunning a fait un excellent montage, très intelligent.

7 Psychopathes : photo Colin Farrell, Sam Rockwell

7 Psychopathes n’est pas grand film, mais n’est pas mauvais non plus ils restent un très bon divertissement pas complètement con et même plutôt malin, malheureusement trop d’idée tue un scénario. On ne s’ennuie heureusement pas, mais on se demande parfois ce qu’on fait là! Le film mérite tout de même sa nomination au BAFTA du Meilleur film britannique de l’année.

Martin McDonagh signe un film inspiré, mais tellement inspiré qu’il n’est plus que bon qu’en surface, car ce film aux allures d’un Tarantino est bien sympathique et même bon, mais c’est inaboutie voilà la faiblesse du film. McDonagh aurait gagné en puissance s’il n’avait pas cherché un trouver des situations partout. Il reste de son film un humour noir des plus malins et un divertissement sympathique.

7 Psychopathes c’est drôle, brouillon, inaboutie, inspiré, inventif, rythmé, prenant, sublime, fou, maîtrisé, divertissant, sympathique et efficace.

7 Psychopathes : affiche

7 Psychopathes de Martin MacDonagh: 3/5

(sortie le 30/01/2013)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Janvier 2013

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s