Möbius

Écrit par Werner Dejaeghere

Möbius est un film d’espionnage français qui avait tout pour plaire étant donné qu’il avait un casting plus qu’alléchant, mais qui s’essouffle très vite la faute à un ennui qui pointe très vite le bout de son nez. Le film est d’une lenteur insurmontable et d’une platitude extraordinaire, il ne se passe quasiment rien pendant 1H42!

Synopsis:

Grégory Lioubov, un officier des services secrets russes est envoyé à Monaco afin de surveiller les agissements d’un puissant homme d’affaires. Dans le cadre de cette mission, son équipe recrute Alice, une surdouée de la finance. Soupçonnant sa trahison, Grégory va rompre la règle d’or et entrer en contact avec Alice, son agent infiltré. Naît entre eux une passion impossible qui va inexorablement précipiter leur chute.

(Source: AlloCiné)

Éric Rochant nous offre un film un peu trop sérieux qui aurait mérité un peu plus d’action, car quitte à faire un film d’espionnage avec trois scènes d’actions dedans il fallait au moins instaurer une véritable ambiance oppressante et un suspens digne de ce nom, mais non Rochant se contente de scènes de sexe ridicule et d’un ensemble ennuyeux qui se laisse regarder.

Möbius : Affiche

Le scénario est bon même si on est parfois perdu. Dommage que ça soit si ennuyeux, ça aurait mérité un peu plus de rythme et de tenu. Les personnages sont peu épais en tout cas faussement épais, car ajouter deux-trois mystères à des personnages sans saveur cela ne fait pas d’eux qu’ils soit bien écrit. Les dialogues sont formidablement bien construit parfois un peu trop gnangnan (et oui!), mais ça reste efficace.

Les acteurs sont très bons. Jean Dujardin est parfait (il parle mieux le russe que l’anglais!), Cécile de France est bonne, Tim Roth est à côté, Émilie Dequenne est toujours juste, Alexeï Gorbounov est mauvais. La mise en scène est très bonne, elle est totalement maîtrisé (Rochant sait ce qu’il veut!) et pleine de bonne idée. La photographie de Pierre Novion est en fait assez laide trop surfaite pour être apprécier. Jonathan Morali est parfaite elle prend aux tripes, c’est un régal pour les oreilles.

Möbius : Photo Cécile de France, Jean Dujardin

Möbius c’est beaucoup de bruit pour rien, car il ne ce passe pas grand-chose et même rien. Le film installe un suspens pour des choses inutile et là où il y a possibilité de bonne scènes c’est plombé par une absence totale de tenu. On s’ennuie, mais on regarde.

Éric Rochant signe un film peu inspiré un poil trop classique, mais dans tout les cas son film est mauvais, car c’est mal construit, mal raconté et puis tout cet érotisme et cette ambiance mal contrôlé c’est franchement gênant!

Möbius c’est laid, classique, long, lent, prenant, plat, maîtrisé et surtout ennuyeux.

Möbius de Éric Rochant: 1,5/5

(sortie le 27/02/2013)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Février 2013

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s