The Master

Écrit par Werner Dejaeghere

The Master est le film dont on attendait beaucoup et ceux des son annonce, car on le disait sulfureux et provocateur (le film devant « relater » de la naissance de la scientologie), mais il n’en est rien. Le film est une captivante histoire d’amitié, de dualité et de la folie, mais surtout un très bon portrait de l’Amérique d’après-guerre.

Synopsis:

Freddie, un vétéran, revient en Californie après s’être battu dans le Pacifique. Alcoolique, il distille sa propre gnôle et contient difficilement la violence qu’il a en lui… Quand Freddie rencontre Lancaster Dodd– »le Maître », charismatique meneur d’un mouvement nommé la Cause, il tombe rapidement sous sa coupe…

(Source: AlloCiné)

Paul Thomas Anderson signe un film assez imparfait et pourtant d’une maîtrise total et incroyable, car Anderson ne cherche pas de solution ou d’issues à son film et le parsème de moment de folie pure. Son film ne va là où on ne l’attends pas et même qu’en on s’ennuie ferme (s’en est parfois insupportable) PTA raconte toujours quelque chose. À la fois tendre et féroce quasiment sauvage ce sixième film d’un des plus grands réalisateurs américains actuels offre une leçon de cinéma et qui de ce fait peut faire passer n’importe quoi et ce durant 2H20.

The Master : Affiche

Le scénario est certes un peu brouillon, mais il sait ce raconter et nous captivé. Il est construit avec brio et mets trop les émotions de côtés, mais au final c’est une vraie démonstration d’écriture. Tout y est malin et fort. Les personnages sont d’une profondeur absolument incroyable, d’une force et d’une humanité ils savent se faire adorer, détester et nous faire passer toutes sortes d’émotions. Ils sont formidablement bien écrit. Les dialogues sont passionnant ça ennuie quand même parfois (séquences de dialogues trop longue), ils sont d’une intelligence et d’une force dévastatrice.

Les acteurs sont très bons. Joaquin Phoenix et Philip Seymour Hoffman sont parfait, ils n’ont pas volés leurs nominations à l’Oscar et le Golden Globe du Meilleur acteur pour Phoenix et une nomination à l’Oscar et au Golden Globe du Meilleur acteur dans un second rôle pour l’autre. Amy Adams est très bonne et c’est donc tout logiquement qu’elle fut nominé à l’Oscar et au Golden Globe de la Meilleure actrice dans un second rôle. Jesse Plemons est bon. Rami Malek est toujours juste.

La mise en scène est parfaite elle fait toutes la force du film, elle est d’une élégance et d’une maîtrise incroyable. C’est une vraie leçon. La photographie de Mihai Malaimare Jr. est d’une affolante beauté c’est à s’en décoller la rétine. Jonny Greenwood signe une B.O. sublime c’est un régal pour les oreilles.

Captivant de bout en bout et rempli d’images fortes, souvent inégale et trop long The Master se perd donc parfois, mais sa maîtrise technique fait tout passer même les passages les plus ennuyeux qui arrive encore à nous intéresser. Il mérite sa nomination au Lion D’Or à la Mostra de Venise.

Paul Thomas Anderson aurait bien pu signé son meilleur film, car il est plus fragile, plus risqué, plus imparfait et donc plus humain. D’une maîtrise et d’une beauté à couper le souffle son sixième film est une grosse claque où l’on pourrait chercher des analogies partout. Un véritable objet de cinéma qui nous conforte dans l’idée que PTA est désormais le meilleur. C’est donc évident qu’il reçu le Lion D’Argent du Meilleur réalisateur à la Mostra de Venise.

The Master est un film fort, prenant, efficace, maîtrisé, sublime, ennuyeux et humain avant tout.

The Master de Paul Thomas Anderson: 5/5

(sortie le 09/01/2013)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Janvier 2013

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s