Star Trek Into Darkness

Écrit par Werner Dejaeghere

Star Trek Into Darkness est le 12ième film de l’univers Star Trek crée par Gene Roddenberry dans les années 60 et suite du Star Trek de 2009 (qui avait été un succès public et critique) et toujours emmené par le très surestimé J.J. Abrams (son cinéma et encore assez flous) descendant direct de Steven Spielberg et qui avait fait du très bon travail avec le premier (ou 11ième au choix) opus.

On prend les même ou presque et on recommence, on pourrait croire à un banal blockbuster hollywoodien sans âme et froid comme le marbre, c’était sans compter sur le style J.J. qui fait un vrai travail de scénariste sur ses personnages et sur les relations humaine, malgré tout le film manque sensiblement d’enjeu et de prise de risque pour pleinement convaincre.

Synopsis:

Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos…
Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive.
Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe.

(Source: AlloCiné)

J.J. Abrams signe et on ne peut le nier (qu’on est aimé ou non) un blockbuster de qualité qui est certes moins bon que son prédécesseur, mais qui offre des scènes d’action assez impressionnante et un minimum de fond même si le fait de voir d’un coup plein de mort ne nous fasse ni chaud, ni froid! On s’ennuie pas, c’est pas complètement con, il y a une vraie matière (le film étant parfois tourné dans des décors construit et non en fond vert), c’est une réussite à défaut d’être un grand film.

Star Trek Into Darkness : Affiche

Le scénario est dans l’ensemble assez bon, car on s’ennuie jamais. C’est bien construit, mais ça manque d’un petit quelque chose qui ferait vraiment décoller le film. Les personnages sont formidablement bien travaillé et ont une vraie psychologies (ce qui est rare dans un film de cette envergure), ce qui apporte beaucoup d’humanité à ce film de science-fiction. Le seul hic c’est ce méchant charismatique à souhait, mais tellement poussé qu’il devient presque caricatural. Les dialogues sont géniaux. Parfois très drôles, toujours malins, inspiré et inspirant.

Les acteurs sont bons. Chris Pine est bon, Zachary Pinto est très bon, Benedict Cumberbatch est toujours juste, Karl Urban peux parfois être parfait et dans la scène suivantes très mauvais,  Zoë Saldaña est mauvaise, Simon Pegg et Bruce Greenwood sont parfaits, John Cho et Anton Yelchin sont toujours juste.

La mise en scène est très inventive, parfois un peu simple, mais toujours pleine d’idées. La 3D est assez inutile. La photographie de Daniel Mindel est assez agréable à l’œil, mais n’est pas non plus renversante. Les effets spéciaux sont époustouflant. Michael Giacchino signe une sublime B.O., efficace et prenante.

Star Trek Into Darkness : Photo Chris Pine, Zachary Quinto, Zoe Saldana

Star Trek Into Darkness est assez sympathique et intéressant pour nous accrocher durant 2H10, même si il y a parfois quelques longueurs on ne s’ennui pas. On appréciera le soin apporté à l’univers et à la sincérité des sentiments, on regrettera que ce bon blockbuster ne soit pas un peu plus marquant. Du film grand spectacle malin et pas d’un bourrin rebutant suffit à rendre le film réussi.

J.J. Abrams signe une sorte d’amuse bouche avant de s’attaquer à Star Wars et c’est assez rassurant quand on voit l’état actuel à Hollywood. On ne prends certes pas un pied énorme, mais en bon successeur de Spielberg mets une touche d’émotions et un supplément d’âme bienvenu et de très bon goûts pour au final signer un des meilleurs blockbuster de l’année.

Star Trek Into Darkness : Affiche

Star Trek Into Darkness de J.J. Abrams: 3/5

(sortie le 12/06/2013)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Juin 2013

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s