L’Inconnu Du Lac

Écrit par Werner Dejaeghere

L’Inconnu Du Lac est un film sublime prenant comme genre le polar ce qui n’est qu’un prétexte, car le film est avant tout un film d’amour avec un soupçon de comédie magnifiquement distillé. Le film de Alain Guiraudie ne ressemble à rien de connu, car rien n’est réaliste on n’est presque dans du fantastique comme si ce lac était coupé du monde jusqu’au moment où la nature humaine ressort ses côtés les plus sombres et c’est là que le film est une pure merveille dans ses relations humaines qu’elles soient physiques ou « intellectuelles », elles sont toujours bien menés et toujours belle. Son côté polar est assez mauvais et en fait une série B, mais ce film a déjà une place dans le cinéma français.

Synopsis:

L’été. Un lieu de drague pour hommes, caché au bord d’un lac. Franck tombe amoureux de Michel. Un homme beau, puissant et mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion.

(Source: AlloCiné)

Alain Guiraudie nous offre un des plus beau film (visuellement parlant) qu’on est vu depuis longtemps. Tout est à l’économie, mais certainement pas l’économie d’idée, certes il abuse parfois des plans larges et ce révèle être assez répétitif…on s’en fout! Nous on bronze, on jouit des corps, on fait des rencontres et on prends du bon temps tout simplement!

L'inconnu du lac : Affiche

Le scénario tient sur une vingtaine de pages au grand maximum, mais ce huit clos en extérieur et d’une intelligence affolante. La vie, l’amour, la mort traité avec brio, on suit ce polar avec attention, car tout y est abordé simplement avec minimalisme et c’est là sa grandeur. Les personnages sont d’une vérité et d’une humanité désarmante, ils sont attachants, mystérieux et beaux. Les dialogues sont simples (forcément), mais franchement c’est déclaration d’amour au bord de l’eau touche directement au cœur.

Les acteurs sont très bons et pour la plupart quasiment tous amateur. Pierre Deladonchamps est magnfique, Christophe Paou est bon, Patrick Dassumçao est très bon, Jérôme Chappatte est à côté, Mathieu Vervisch est parfait.

La mise en scène est grandiose. Sensuelle et maligne, on est pas près d’oublier ces séquences de sexe d’une beauté ahurissante. La photographie de Claire Mathon est belle à s’en décoller la rétine. Visuellement c’est élégant et épuré ce qui fait qu’accentuer son immense beauté. La B.O. est inexistante et c’est tant mieux, car il n’y avait pas besoin d’ajouter de la musique à la simplicité de l’être.

L'inconnu du lac : Photo Patrick d'Assumçao, Pierre Deladonchamps

L’Inconnu Du Lac est une totale réussite, tant sur l’émotions et sur le suspens (même si il y avait mieux à faire, mais on est pas là pour ça!). On apprécie ces petites vacances d’une heure trente-sept et on se dit en sortant qu’on a déjà vu mieux, mais que on jamais vu ça et l’essentiel est là…dresser un portrait d’une communauté dans un environnement mystérieux voir unique.

Alain Guiraudie nous livre avec son L’Inconnu Du Lac un film qui se laisse vivre, qui se laisse regarder et qui au final se laisse aimer, malgré une fin en dent de scie et un ensemble répétitif. On ne boudera certainement pas son plaisir devant ce polar gay enivrant et sublime.

L'inconnu du lac : Photo Christophe Paou, Pierre Deladonchamps

L’Inconnu Du Lac de Alain Guiraudie: 3,5/5

(sortie le 12/06/2013)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Juin 2013

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s