Monstres Academy

Écrit par Werner Dejaeghere

On ne peut pas parler de Monstres Academy sans parler de Pixar en lui-même alors…

13H30: UGC de Lille la sonnerie retentit c’est l’heure du cours. Au programme Monstres Academy pour continuer sur la matière Pixar, pas franchement motivé, je traîne les pieds et je m’assois dans le fond à côté du petit nouveau (un gamin de 3 ans…le seul vrai test pur savoir si un film d’animation est bon!). Mr. Scalon (le prof) est un peu en retard, l’occasion de me rappeler un peu les deux derniers chapitres du cours à savoir le réussi, mais très moyen Cars 2 et le très mauvais Rebelle, j’espère donc que ce nouveau chapitre sera bien mieux, car avant j’adorais le studio (je l’aime toujours c’est juste que ça se Dysneyise un peu trop) surtout qu’il y a une parallèle avec un ancien chapitre…le CHEF-D’ŒUVRE Monstres Et Cie… 13H40: le prof arrive avec son look coloré, un visage magnifique et surtout une personnalité attachante…le cours commence!

Synopsis:

Même quand il n’était qu’un tout petit monstre, Bob Razowski rêvait déjà de devenir une Terreur. Aujourd’hui, il est enfin en première année à la prestigieuse université Monstres Academy, où sont formées les meilleures Terreurs. Son plan de carrière bien préparé est pourtant menacé par sa rencontre avec James P. Sullivan, dit Sulli, un vrai crack qui a un don naturel pour Terrifier. Aveuglés par leur désir de se prouver l’un à l’autre qu’ils sont imbattables, tous deux finissent par se faire renvoyer de l’université. Pire encore : ils se rendent compte que s’ils veulent que les choses aient une chance de rentrer dans l’ordre, ils vont devoir travailler ensemble, et avec un petit groupe de monstres bizarres et mal assortis…

(Source: AlloCiné)

15H24: Le cours est fini et a ma grande surprise j’ai été plus qu’emballé. Pixar revient au top et avec de la nouveauté (et pourtant on est dans une prequel!), on a pu y voir moins d’émotions (la marque de fabrique du studio à la lampe) au profit de plus de gags et pourtant ça marche, car on est devant un film de campus. La leçon du jour…un film de campus animé par Pixar, c’est le mélange parfait! Merci maître Dan Scalon, vraiment.

Monstres Academy : Affiche

Le scénario est parfois cliché et un peu simple, mais tout (absolument tout!) fonctionne. Moins d’émotions que d’habitude certes, mais dans un film de campus on s’en fout un peu, car il y a du gag à gogo et tout marche. On est tellement absorbé par l’histoire et l’ambiance survolté du film qu’on en oublierai presque qu’on est dans le prequel de Monstres Et Cie! Les personnages sont magnifiques. Terriblement attachants, c’est un réel plaisir de les retrouver 11 ans après. Les dialogues sont hilarants, fins et très malins. Il y a une invention toutes les deux secondes, on est bien loin des deux précédents film.

Les voix (françaises) sont tout bonnement géniales. Éric Métayer (Bob) est encore parfait tout comme Xavier Fagnon (Sulli), Jamel Debbouze (Art) et Malik Bentalha (Squishy) sont très bons, on les reconnaît à la première syllabes (premier expérience de doublage pour Bentalha, contrairement à Debbouze), Donald Reignoux (Terri) en impose encore et prouve une fois de plus qu’il le meilleur doubleur actuel autant dans le doublage de film live que dans l’animation. Voix française de Jesse Eisenberg, Jonah Hill, Paul Dano, Joseph Gordon-Levitt, Channing Tatum entre autre (excusez du peu!), en film d’animation il est Andy (Toy Story), Harold (Dragons), Titeuf et Hugo (Titeuf, Le Film), en série animée il est Phinéas (Phinéas Et Ferb), Otto (Rocket Power), T.J. (La Cour De Récré), Carl (Jimmy Neutron), Robin Trépide (Kim Possible) et il a même fait une voix sur le mode zombies de Call Of Duty: Black Ops 2 (merci mon frère de mettre la télé si fort quand tu joues). Fin pas grand-chose quoi…je précise qu’il n’a que 31 ans?

Visuellement le film est juste hallucinant! On prend une vraie claque, c’est d’une beauté sidérante et d’une technique irréprochable. Tout est beau, vivant et…WAOUH! Le travail sur les couleurs et les textures est parfaite et inégalable (attendons le prochain). Randy Newman signe une B.O. efficace et survolté, même si il a déjà fait mieux le score est à l’image du film.

Monstres Academy : Photo Dan Scanlon

Monstres Academy est un très bon film. Peut-être pas un grand Pixar (un peu comme Toy Story 2), mais en tout cas le meilleur film de campus qu’on est vu depuis, depuis…ben depuis longtemps. Il y a des clichés forcément on doit faire rire avec la fac, comment les éviter? Impossible? Oui et non, car Dan Scalon les montre, mais fait de ces clichés la force du film, cliché qui dans le film montre la différence entre les monstres et le film joue énormément là-dessus.

C’est divertissant, attachants, superbe, hilarant, émouvant et surtout intelligent, on ne s’ennui jamais. Dan Scalon signe un prequel qu’on attendait forcément (rare sont ceux qui n’ont pas aimé Monstres Et Cie) et d’autant plus réussi, car plein de chose on était apporté à l’univers à ça ajouter la joie de retrouver Bob et Sulli. Une réussite à tout les niveaux. PIXAR EST DE RETOUR!

Monstres Academy : Affiche

Monstres Academy de Dan Scalon: 4/5

(sortie le 10/07/2013)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Juillet 2013

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s