World War Z

Écrit par Werner Dejaeghere

World War Z est un film de zombie grand public, un des premiers du genre (il ne faudrait pas oublié Shaun Of The Dead de Edgar Wright et plus récemment le mauvais Warm Bodies de Jonathan Levine). Zombies et grand spectacle aux premiers abords ça fait pas bon ménage, mais Marc Forster vient prouver le contraire et nous offre même un blockbuster de très bonne qualité. Bourrés de bonne idées, qui tombent malheureusement vite à plat à cause de ce côté grand public, mais elles sont bien présentes on les sent. Un blockbuster très efficace, mais un poil trop lisse, voir léger.

Synopsis:

Un jour comme les autres, Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos… 

Les gens s’en prennent violemment les uns aux autres et un virus mortel semble se propager. Les êtres les plus pacifiques deviennent de redoutables ennemis. Or, les origines du fléau demeurent inconnues et le nombre de personnes infectées s’accroît tous les jours de manière exponentielle : on parle désormais de pandémie. Lorsque des hordes d’humains contaminés écrasent les armées de la planète et renversent les gouvernements les uns après les autres, Lane n’a d’autre choix que de reprendre du service pour protéger sa famille : il s’engage alors dans une quête effrénée à travers le monde pour identifier l’origine de cette menace et trouver un moyen d’enrayer sa propagation…

(Source: AlloCiné)

Marc Forster signe un très bon divertissement. C’est particulièrement prenant et même assez surprenant, on s’étonnera parfois de sursauté (4X grand maximum pour les plus froussard). Le seul hic c’est qu’on a pas vraiment l’impression de voir le même film tout du long (la productions fut problèmes sur problèmes), surtout que les différentes parties du film sont reliés par des vols d’avions, c’est ce qui surligne encore plus les absurdité générale du film, car Jérusalem-Galles en 4H on a connu plus crédible (mais ce n’est pas franchement dérangeant non plus!).

World War Z : Affiche

Le scénario est dans l’ensemble bon. Malgré quelques invraisemblance plus amusante que dérangeante, l’histoire tient le route et nous tient même parfois en haleine. Il y a de bonne idées pas toujours bien exploitées. Les personnages sont bien écrits, mais trop simplistes et plats pour être attachants. Les dialogues sont souvent stupides (le « Il a glissé, il est mort! » restera certainement) et trop peu inventifs.

Les acteurs sont bons. Brad Pitt est parfait, il donne du relief bienvenue à un personnages qui en manquent, Mireille Enos est toujours juste, Abigail Hargrove et Sterling Jerins sont très bonne, Daniella Kertesz est bonne, Pierfrancesco Favino est la révélation du film, il est très bon. Il faut aussi souligner la présence de Matthew Fox trouve certainement son « rôle » le plus inutile de sa carrière, une brève apparition en soldat.

La mise en scène réserve quelque petite surprise. Elle est inventive et arrive a installé un vrai climat. Elle sert énormément à la narration. La photographie de Ben Seresin est assez laide, sauf dans la dernière où il y a vrai un travail sur la lumière absolument génial. Marco Beltrami signe une B.O. sublime. Efficace et plein de références, on prend un vrai pied. Elle installe une ambiance hallucinante quand elle est bien utilisé.

World War Z : Photo Brad Pitt, Mireille Enos

World War Z est un film qui emprunte beaucoup aux jeux vidéos surtout au niveau du scénario et pour une fois ce n’est pas pour nous déplaire. Le film file à rythme frénétique et nous laisse soufflé qu’à de rare moment. Le goût de trop peu fait apparition dans une toute toute fin un déca du reste.

Marc Forster assure le spectacle, il lui manque juste de vraie ambition et le film aurait été parfait. On assiste à un film dont son partie prit (le film de zombies grand public) fait ses défauts, mais aussi ses qualités. On ressort content et surpris, car contre toutes attentes (VRAIMENT!) le film est réussi. Une sorte de mélange entre Roland Emmerich et Kathryn Bigelow. World War Z se veut sérieux et il l’est, mais il est aussi (et surtout) divertissant et plutôt efficacement.

World War Z de Marc Forster: 3/5

(sortie le 03/07/2013)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Juillet 2013

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s