Turbo

Écrit par Werner Dejaeghere

Turbo est une sorte de remake de Cars, car oui dès le départ on c’était dis que ça y ressemblait très fort et bien oui c’est dans sa généralité quasiment la même chose, mais le nouveau film des studios DreamWorks ajoute justement ce qui manqué à Pixar pour leur Cars. David Soren se concentre avant tout sur son univers qui est d’une profondeur incroyable et sa paye pour le résultat final. Mais le point fort du film c’est qu’il se rends compte qu’il est complètement absurde et nous le fait savoir à maintes reprise.

Synopsis:

Turbo est un escargot qui n’a qu’un seul rêve en tête : être incroyablement rapide ! Son obsession pour la vitesse l’a rendu quelque peu impopulaire chez les siens, où lenteur et prudence sont de rigueur. Mais il est hors de question pour lui de se conformer. C’est alors que se produit un étrange accident qui lui donne soudainement le pouvoir de foncer à toute vitesse. Il s’embarque alors dans une aventure extraordinaire pour accomplir son invraisemblable destinée : courir contre le plus grand champion de course automobile, Guy La Gagne. Avec l’aide d’une équipe d’escargots aussi rusés que stylés, l’ultime outsider Turbo mettra tout son cœur – et sa coquille, pour prouver qu’aucun rêve n’est trop grand, aucun rêveur n’est trop petit.

(Source: AlloCiné)

Turbo est un film d’animation qui est très bon, mais c’est surtout du côté de l’animation et même de la réalisation que le film est une réussite. D’une inventivité à tout épreuve le film de David Soren est un réussite visuelle et technique exceptionnelle, on prend une vraie claque c’est impressionnant de beauté et de maîtrise. Le film tourne en rond, mais n’ennuie jamais, Turbo n’essaye pas de sortir une blague toutes les 5 lignes de textes, mais des qu’il y a de l’humour il fait mouche. Ce nouveau DreamWorks vient chercher Pixar sur son terrain sans le dépasser, mais ça se jouait à une coquille d’escargot.

Turbo : Affiche

Le scénario est dans l’ensemble assez bon. Il y a quelques passages à vide, sans aller jusqu’à dire longueurs, mais ça tourne parfois en rond. Les personnages sont d’une grande simplicité, mais ils sont très bien construit et surtout très attachant. Chacun d’eux à une histoire et quelque chose à raconter. Les dialogues sont très bien écrits. D’une grande inventivité, mais aussi très juste.

Le doublage (français) et très bon. Laurent Lafitte tout en décontraction et nonchalance réalise l’exercice à merveille, Gérard Darier lui est tout en intériorité et apporte un vrai supplément d’âme à son personnage. Le casting vocal originale devait être lui aussi très bon, on y retrouve les voix de Ryan Reynolds, Paul Giamatti, Snopp Dogg, Samuel L. Jackson et beaucoup d’autres.

La mise en scène est très bonne. C’est d’une constante inventivité, mais aussi très surprenant, voir même impressionnant. L’animation est parfaite. C’est infini beauté, il y a un travail extraordinaire sur les couleurs. Henry Jackman signe une B.O. enlevé et efficace, mais trop mise en retrait et donc très peu marquante.

Turbo : Photo

Turbo est donc une très bonne surprise et vient nous montrer que DreamWorks ne peut aller qu’en s’améliorant, car après Les Croods en début d’année le studio prouve qu’il faudrait vraiment compter sur lui et pas le voir comme l’éternel sous-Pixar. Le film de David Soren est une claque visuelle de chaque instant et c’est bien ce qui le rend si fort, car même si le scénario s’égare parfois un peu trop tout y est sublimé.

Turbo est une grande réussite qui est d’une grande intelligence, car il a beaucoup de recul sur lui-même. Tout est très bien travaillé, mais le problème avec le film de David Soren c’est que l’on ne sait jamais où il veut vraiment allé, ce qui s’avère être assez perturbant. Il lui manque un vrai bon scénario, il en reste un film techniquement irréprochable et formidablement bien construit. On saluera surtout l’inventivité de ce Turbo qui n’est pas LE DreamWorks, mais qui est un sacré bon moment. Un divertissement familiale particulièrement bon rien de plus, rien de moins.

Turbo : Affiche

Turbo de David Soren: 3,5/5

(sortie le 16/10/2013)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Octobre 2013

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s