Match Retour

Écrit par Werner Dejaeghere

« Pourquoi? » est le premier qui m’était venu à l’annonce du projet avec une certaine excitation. « Pourquoi pas? » avec une certaine envie de le voir au vu de la bande-annonce. « POURQUOI? » en sortant de la salle après la séance. Match Retour c’est l’affrontement de deux grandes légendes du cinéma, Sylvester « Rocky » Stallone et Robert « Jake La Motta » De Niro sur un ring et tout ça orchestré par Hollywood et dans le film de Peter Segal c’est à peu près pareil. Mais ce Rocky V.S. Raging Bull n’est qu’une mascarade qu’on aurait aimé au mieux parodique et au moins respectueuse envers ses deux grands films et ses deux grands acteurs, mais non Match Retour ne rend jamais hommage. On peut y voir une critique du système hollywoodien, mais dans ce film bas du front, on y croit as vraiment.

Synopsis:

Henry « Razor » Sharp et Billy « The Kid » McDonnen sont deux boxeurs de Pittsburgh propulsés sous le feu des projecteurs grâce à leur rivalité ancestrale. Chacun a eu l’occasion de battre son adversaire à l’époque de sa gloire, mais en 1983, alors qu’ils s’apprêtaient à disputer un troisième match décisif, Razor a soudain annoncé qu’il arrêtait la boxe : sans explication, il a ainsi brutalement mis fin à leur carrière à tous les deux.

Trente ans plus tard, le promoteur de boxe Dante Slate Jr., y voyant une occasion de gagner beaucoup d’argent, leur fait une offre irrésistible : monter sur le ring pour obtenir leur revanche une bonne fois pour toutes. 

(Source: AlloCiné)

Match Retour est à la base déjà inutile, mais le fait qu’il soit en plus raté nous fait encore plus nous questionner sur l’utilité. Le film de Peter Segal était une chouette idée pour les fans comme un délire appréciable et amusant, mais Match Retour n’amuse jamais et n’est jamais délirant, pire il est ridicule et même assez désolant voir gênant. Segal ne régalera personne avec ses excès de bon sentiment au milieu d’un face-à-face coincé entre clin d’œil trop forcé et cabotinage à tout les niveaux. Tout les traits sont forcé dans Match Retour.

Le scénario est en soi bien écrit et bien tenu, mais c’est d’une connerie abyssale et d’une incroyable platitude. On s’y ennuie certes pas, mais on se fout de tout et rien ne prends jamais. Les scènes larmoyantes sont le coup de trop et qui nous mets K.O.. Les personnages sont clichés des cheveux jusqu’à la plante des pieds, on est jamais pris d’empathie, ils sont certes agréable à regarder, mais ça ne suffit pas. Les dialogues sont très cons, trop simple, mais ils savent ce montrer parfois drôle. En fait il y a que les petites joutes verbales qui amusent.

Les acteurs cabotinent à l’extrême et pour ceux qui jouent vraiment, ils font le strict minimum. Sylvester Stallone quand il essaye de jouer cabotine à mort, mais alors dans un film où il s’imite en train de cabotiner, ça pique les yeux et c’est une nomination au Razzie Awards à la clé, Robert De Niro est dans le surjeux constant, mais s’en sort encore bien, Kim Basinger est sublime, elle joue mal la plupart du temps, mais elle est tellement magnifique que ça passe, Kevin Hart est insupportable et en plus, il est mauvais, Alan Arkin est bon et amusant, Jon Berthal confirme après Le Loup De Wall Street qu’il est un acteur plein d’avenir, Camden Gray est la surprise du film, un tout jeune acteur formidable.

La mise en scène est dans l’ensemble mauvaise, mais il y a quelque idée assez agréable qui sont trop inabouties, mais présentes. C’est filmé un peu à l’arrache et le montage poussif et rapide accentue encore plus cet effet. Ça bouge constamment et un peu n’importe comment. La photographie de Dean Semler est comme dans tout les films sur lesquels il a travaillé trop superficielle. C’est affreusement laid et souvent très peu travaillé. Trevor Rabin signe un B.O. très efficace, mais trop fade pour être apprécié.

On ne s’ennuie heureusement pas devant Match Retour, car la stupidité ambiante a un certain rythme, mais ça n’intéresse jamais. On aurait juste aimé que le film de Peter Segal soit plus dans l’auto-dérision que la parodie de mauvais goût, car ça aurait été plus respectueux envers ses deux acteurs de légendes et surtout envers deux grands films, surtout envers les films étant donné que De Niro et Stallone ne se respectent plus. Robert De Niro en 2013 c’est cinq films sortis, dont quatre en salle et un DTV, en salle on a eu droit à 2 bouses du nom de Un Grand Mariage et Last Vegas, un excellent film : Happiness Therapy, un bon film : Malavita et un DTV : Face À Face avec Travolta au cast., donc bon et Sylvester Stallone lui fait revenir les 80’s au goût du jour : Du Plomb Dans La Tête et Evasion pour 2013. Match Retour ressemble plus à deux acteurs qui n’ont plus rien à prouver qui crache pour l’un sur un de ses plus grands rôles et l’autre son meilleur film.

Match Retour aurait pu être un chouette film pour lequel on aurait fermé les yeux sur ses défauts, mais non Peter Segal nous sort un film des plus ridicule et pour lequel on a jamais une once d’empathie, ni d’amour. On est gêné de tout ce qu’on voit, c’est désolant de voir de telle acteurs venir se ridiculiser pour rien, car Segal signe un film qui ne sert absolument à rien et n’apporte rien, c’est lourd et sans intérêt aucun, même le regard sur le troisième âge est raté. Au final Match Retour n’est qu’un banal produit formaté et bourré de bon sentiments, c’est en un mot GÊNANT.

P.S. : On sauvera par contre certaine chose (trois en fait) dans cette insulte cinématographique. Le jeune Camden Gray qui est absolument merveilleux, le maquillage sublime (et oui!) et la scène post-générique qui est absolument hilarante.

Match Retour de Peter Segal: 1,5/5

(sortie le 22/01/2014)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Janvier 2014

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s