Dans L’Ombre De Mary – La Promesse De Walt Disney

Écrit par Werner Dejaeghere

Dans L’Ombre De Mary – La Promesse De Walt Disney ou Saving Mr. Banks en VO (on va d’ailleurs le nommer ainsi pour cette critique) est le récit de la genèse du film Mary Poppins et qui mit pas mal de temps à se faire, car l’auteure du livre d’origine était contre et c’est ce que vient nous raconter avec brio John Lee Hancock et surtout les studios Disney. On attendait rien de Saving Mr. Banks, même rien du tout à par du mauvais, voir du très mauvais, une sorte de produit plein de bon sentiment et ennuyeux, alors qu’elle fut la surprise de voir que le film est une réussite et bien plus. Si Hancock force un peu le trait et malmène certainement la vérité, il est assez incroyable de voir le studio aux grandes oreilles se moquer de lui même, tout en restant certes assez gentillet, mais ils vont quand même dans la critique de ce qu’était les studios et juste pour ça le film vaut le coup d’œil.

Synopsis:

Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, “Mary Poppins”, celui-ci leur fait une promesse… qu’il mettra vingt ans à tenir! Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers, femme têtue et inflexible qui n’a aucunement l’intention de laisser son héroïne bien aimée se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contrecoeur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé…  

Au cours de deux semaines intenses en 1961, Walt Disney va se démener pour convaincre la romancière. Armé de ses story-boards bourrés d’imagination et des chansons pleines d’entrain composées par les talentueux frères Sherman, il jette toutes ses forces dans l’offensive, mais l’ombrageuse auteure ne cède pas. Impuissant, il voit peu à peu le projet lui échapper… 

Ce n’est qu’en cherchant dans le passé de P.L. Travers, et plus particulièrement dans son enfance, qu’il va découvrir la vérité sur les fantômes qui la hantent. Ensemble, ils finiront par créer l’un des films les plus inoubliables de l’histoire du 7ème art…

(Source: AlloCiné)

Saving Mr. Banks ce n’est pas qu’un film sur le film, c’est aussi la personnalité de Pamela Travers (l’auteure de Mary Poppins) qui passé en revu et Hancock vient nous expliquer pourquoi elle ne veut pas lâcher les droits de son livre (Walt Disney aura mis 20 ans a les obtenir!) avec des flash-back sur son enfance qu’on aurait pu croire indigeste et bourré de bon sentiment lourdingue (Disney quoi!) et comme par magie, tout fonctionne à merveille. Saving Mr. Banks est tour à tour, amusant, délicieux, grave et mélancolique, Hancock trouve le parfait dosage.

Le scénario est en soi tout simple, car le film ne fait que relater une histoire déjà existante, mais Saving Mr. Banks s’avère prenant et surtout jamais ennuyeux. Avec ses ellipses, il aurait pu tomber dans un schéma un peu lourd, mais loin de là, on vit le film avec passion et intérêt. Les personnages sont très attachant et le face-à-face très agréable à regarder. Ils sont bien écrits et ils ont tous quelque chose à dire, ce qui n’est pas déplaisant. Les dialogues sont souvent très amusant et même assez grinçant par moment. On aurait aimé plus de joute verbale, mais c’est déjà très bien construit.

La mise en scène est très académique, mais il y a beaucoup de bonne idées. Tout est très léger et agréable, la réalisation est efficace et pas mauvaise alors que demander de plus? La photographie de John Scwartzman est très jolie, elle ne parait jamais superficielle et sans retranscrire certains codes esthétique, elle séduit. Un bon travail sur le visuel, sans jamais être extrêmement bon non plus. Thomas Newman signe une B.O. magnifique reprenant les classiques de Mary Poppins et il y ajoute une certaine modernité plaisante. Les paroles de « Un Morceau De Sucre » ou encore « Chem Cheminée » vont très vite vous revenir en tête.

Les acteurs sont très important et ce sont quasi eux qui jouent sur la réussite du film. Emma Thompson est très bonne en vieille fille froide, Tom Hanks est génial en Walt Disney, même si on l’a déjà vu mieux jouer, le rôle lui va très bien, Colin Farrel qui d’habitude en fait des tonnes et étonnamment juste,  Jason Scwartzman est comme à son habitude parfait, Paul Giammati est bon, Ruth Wilson est à côté.

Saving Mr. Banks est une immense surprise, car à aucun moment on s’attendait à voir Disney se moquer d’eux-même et montrer son développement créatif tout en critiquant leur créateur en le montrant tel qu’il était (il s’adoucisse un peu le trait quand même). Si John Lee Hancock signe un bon divertissement, c’est aussi un film très profond sur l’héritage de la famille et l’influence sur l’enfance, sans jamais sombrer dans le pathos, Savings Mr. Banks vient nous raconter les coulisses d’un classique et tout un pan de l’histoire du cinéma.

Si l’ensemble peut paraître un brin académique ou léger, John Lee Hancock avec un style simple et efficace nous emmène dans les arcanes de Disney pour notre plus grand plaisir. On s’amuse et on pleure aussi devant Saving Mr. Banks qui est un film immense de et sur son studio où l’histoire passionnante et aussi déchirante qu’amusante. Le film vaut aussi pour ce face-à-face qu’on suit avec le sourire. Hancock signe une grande réussite, un film qu’on prends autant de plaisir à suivre qu’on en prends a chanter devant Mary Poppins, dans les deux cas on en ressort charmé et le sourire aux lèvres. Saving Mr. Banks vient aussi prouver que Disney peut encore nous surprendre. Superfragilisticexpialidocious.

Dans L’Ombre De Mary – La Promesse De Walt Disney de John Lee Hancock: 4,5/5

(sortie le 05/03/2014)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Mars 2014

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s