The Amazing Spider-Man : Le Destin D’Un Héros

Écrit par Werner Dejaeghere

À ma très grande surprise, cette suite de The Amazing Spider-Man lui même reboot de la trilogie de Sam Raimi sur l’Homme araignée est une grande réussite. Je n’attendais absolument rien de ce The Amazing Spider-Man : Le Destin D’un Héros (qu’on va appeler The Amazing Spider-Man 2 son titre en V.O. pour cette critique) et pire je m’attendais à voir une énorme daube, un nanar à la Green Lantern de Martin Campbell. Si je pensais me retrouver devant une purge, c’est à cause de cette promo ridicule lancée par Sony, une promo à base d’affiche d’une incomparable laideur et d’un mauvais goût incroyable et des teaser ou autre bande-annonce qui ressemblait à de l’animation et au final on se retrouve devant un très bon film de super-héros.

Synopsis:

Ce n’est un secret pour personne que le combat le plus rude de Spider-Man est celui qu’il mène contre lui-même en tentant de concilier la vie quotidienne de Peter Parker et les lourdes responsabilités de Spider-Man. Mais Peter Parker va se rendre compte qu’il fait face à un conflit de bien plus grande ampleur. Être Spider-Man, quoi de plus grisant ? Peter Parker trouve son bonheur entre sa vie de héros, bondissant d’un gratte-ciel à l’autre, et les doux moments passés aux côté de Gwen. Mais être Spider-Man a un prix : il est le seul à pouvoir protéger ses concitoyens new-yorkais des abominables méchants qui menacent la ville.  Face à Electro, Peter devra affronter un ennemi nettement plus puissant que lui.  Au retour de son vieil ami Harry Osborn, il se rend compte que tous ses ennemis ont un point commun : OsCorp.

(Source: AlloCiné)

The Amazing Spider-Man 2 est au final très bon mais il n’est pas exempt de défaut et surtout bourré d’incohérence assez flagrante, malgré tout ça fonctionne à merveille. Marc Webb semble avoir appris de ses erreurs, car en rempilant sur cette suite il gomme ce qui faisait le ratage du premier The Amazing Spider-Man, un film top grand public, un manque totale d’émotion, des scènes d’actions répétitives et une grosse impression de déjà vu, finis tout ça avec ce 2e opus Webb a pris le temps d’exploiter l’Homme araignée. L’action est plus présente et est enfin jouissive, l’émotion est enfin là et il y a même des enjeux dramatiques et puis surtout ce n’est pas totalement écervelé et aujourd’hui dans le blockbuster…ça fais un bien fou. Certes ça s’éparpille parfois un peu, c’est souvent vite expédié et très incohérent, mais on prend un réel plaisir à suivre ce The Amazing Spider-man 2.

The Amazing Spider-Man : le destin d'un Héros : Affiche

Le scénario est dans l’ensemble plutôt bien écrit même si il y a pas mal de défaut. Le film dure 2H20 et sur ce temps, ils doivent expliquer un nombre assez importants de relations entre les personnages et sur ceux le film est très bon, il établit tout sans jamais ennuyer même si il prend 1H pour le faire, mais qui soit si le film est un peu trop éclaté, ça marche car il s’explique toujours. Même les passages plus émouvants ne sont pas lourd, tout fonctionne avec brio. Les personnages sont très bien écrits, parfois un peu trop caricaturaux, mais on s’attache assez vite à eux. Les personnages bénéficient tous d’une certaine profondeur, ce qui est assez agréable. Les dialogues sont très bien construit et sont très justes. Le film n’oublie jamais d’être drôle et dans ce côté comique, il est très efficace.

Le film est doté d’un casting solide et par rapport à son prédécesseur, on ne fait plus le rapport entre les acteurs de la trilogie par Raimi. Andrew Garfield est parfait, dans le premier il ne faisait que convaincre et désormais il occupe tout l’écran. Emma Stone est très bonne et oublie un peu ses tics de jeu pour une interprétation plus nuancé. Jamie Foxx est plutôt au début du film pour ensuite verser dans le ridicule. Dane DeHaan est toujours juste, même quand il houe le méchant avec un maquillage dès plus horrible. Sally Field est toujours juste en femme au bord de la détresse. Paul Giamatti est très mauvais, il est allé se perdre dans un surjeux permanent assez irritant.

La mise en scène est complètement folle et surtout bourré d’idées. On est souvent impressionné dans les séquences de combat, mais encore plus impressionnant c’est que dans les scènes sans action Marc Webb insuffle une rigueur de mise en scène bienvenue dans le genre de production. La photographie de Dan Mindel oscille entre bijou de technicité et image tellement immonde qu’on en aurait presque envie de vomir. Hans Zimmer signe une B.O. absolument parfaite, un régal pour les oreilles. La musique souligne à merveille l’action à l’écran pour le plus beau des résultats. Et parce qu’il serait bête de ne pas parler des effets spéciaux souvent très bon, mais qui peuvent aussi être horriblement moche…Électro est assez immonde (sauf à de rare moment).

The Amazing Spider-Man : le destin d'un Héros : Photo Andrew Garfield, Emma Stone

The Amazing Spider-Man 2 est un très bon film de super-héros qui allie avec brio action et émotion dans un récit qui intéresse toujours et qui va à quelque trait d’humour bienvenue, on regrettera simplement les quelques longueurs qui heureusement ne gâche pas le film, mais qui au contraire explore un peu plus ses personnages et le monde qui les entourent. Marc Webb signe un modèle de divertissement, là où Captain America, Le Soldat De L’Hiver des Russo’s réinventait le blockbuster en allant chercher l’inspiration dans les thrillers politiques des 70’s lui va à fond dans ce qu’on a déjà pu voir, mais y ajoute un tel condensé d’idée dans la réalisation et dans la lecture de l’environnement qu’il offre l’un des meilleurs film Marvel.

The Amazing Spider-Man 2 est un pur plaisir qui en plus de pleinement remplir son contrat de divertissement donne à voir un univers travaillé et qui a de réelle ambition et une envie de donner quelque chose au spectateur, c’est l’une des rares fois où l’on ne ressent pas que les studios ont juste envie d’amasser les billets verts. Marc Webb nous offre un pur produit formaté, mais avec une telle attention porté à son film il en résulte un blockbuster soigné et sincère qui ne peut que plaire. Depuis The Wolverine de James Mangold et Man Of Steel de Zack Snyder le film de super-héros semble avoir trouvé le bon chemin même si il reste encore de la route pour que ça soit parfait. En attendant on savoure.

The Amazing Spider-Man : Le Destin D’Un Héros (The Amazing Spider-Man 2) de Marc Webb: 4/5

(sortie le 30/04/2014)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Avril 2014

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s