Adieu Au Langage

Écrit par Werner Dejaeghere

« Je ne n’écrirai rien sur ce film, c’est une merde ! » c’est certainement cette réplique culte qui conviendrait le mieux pour parler de ce Adieu Au Langage, petit film métaphysique criant sa haine de la modernité signé Jean-Luc Godard. Comment le grand réalisateur de certains classiques de la Nouvelle Vague tel que A Bout De Souffle, Le Mépris ou encore Pierrot Le Fou pour ne citer qu’eux a pu en arriver là ? Adieu Au Langage est un pensum sous forme de mash-up philosophique sur tout et n’importe quoi dont on va pas mentir, on se fout royalement et de surcroît c’est un film  bien prétentieux et surtout très arrogant. Godard nous dit que « c’était mieux avant » et que notre époque c’est de la merde tout en filmant avec les outils les plus modernes, smartphones, Go Pro, appareils photos et le tout en 3D (qui vous filera un sacré mal de tête!). Voilà tout le paradoxe et la complexité de cet Adieu Au Langage qui irrite plus qu’il n’intéresse.

Synopsis:

« Le propos est simple. Une femme mariée et un homme libre se rencontrent. Ils s’aiment, se disputent, les coups pleuvent. Un chien erre entre ville et campagne. Les saisons passent. L’homme et la femme se retrouvent. Le chien se trouve entre eux. L’autre est dans l’un. L’un est dans l’autre. Et ce sont les trois personnes. L’ancien mari fait tout exploser. Un deuxième film commence. Le même que le premier. Et pourtant pas. De l’espèce humaine on passe à la métaphore. Ça finira par des aboiements. Et des cris de bébé. »

(Source: AlloCiné)

Ce qui m’énerve le plus étant l’importance qu’on accorde à ce film sous couvert de son réalisateur aussi pathétique soit-il devenu, car non content d’être en Compétition lors du dernier Festival de Cannes, le film est reparti avec le Prix du Jury (ex-æquo avec Mommy de Xavier Dolan). Même si chacun à le droit de s’exprimer comme il le souhaite, à 83 ans éteignez vos caméras et laissez nous tranquille. Pour citer comme vous le faites si bien avec Adieu Au Langage, je vais reprendre les paroles d’un des personnages du film « Les mots…les mots je ne veux plus en entendre parler » et bien moi c’est vous que je ne veux plus écouter ni même voir d’ailleurs. Vous n’avez aucun langage cinématographique et si vous voulez vous amuser avec la 3D, allez plutôt au Futuroscope. Adieu Mr. Jean-Luc Godard.

Adieu au Langage : Affiche

Adieu Au Langage de Jean-Luc Godard : 1/5

(sortie le 21/05/2014)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Mai 2014

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s