Black Nativity

Écrit par Werner Dejaeghere

Là on est devant un film qui sentait pas mal le sapin et je dis pas seulement ça car c’est un film de Noël. Déjà sa date de sorti chez nous, le 27 août, sortir un film de Noël vers la fin de l’été, idée stupide et puis le sortir en plein anonymat car le film est non seulement sortie sans aucune promo, mais aussi avec une distribution chaotique et programmé dans les salles à des horaires assez aberrant. Black Nativity ou comment la Century Fox détruit un projet. Bon après le film en lui même à part sentir très mauvais est une très bonne surprise. Le film est une réadaptation d’une pièce de Langston Hughes qui fait un carton à Broadway depuis les années 60, c’est Kasi Lemmons qui s’occupe de modernisé un peu l’ensemble et elle a fait un travail plus qu’admirable car si Black Nativity a tout du film de Noël dans ce qu’il a de plus cliché et lourd il y a tellement de bonne intention qu’on ne peut qu’être conciliant.

Synopsis :

Le jeune Langston vit avec sa mère célibataire, Naima, à Baltimore. Lorsqu’il rejoint sa lointaine famille à New York pour les vacances de Noël, il ignore que ce voyage va changer beaucoup de choses.

En débarquant dans la grande ville chez le révérend Cornell Cobbs et sa femme Aretha, Langston a bien du mal à se plier aux règles qui lui sont imposées. Il ne rêve plus que de retourner chez sa mère. Son odyssée, pleine de surprises, va lui donner la force de découvrir la vie sous un autre angle et grâce à ses nouveaux amis et à un petit coup de pouce venu du ciel, il va finir par trouver le vrai sens de la foi, du pardon et de la famille…

(Source : AlloCiné)

Black Nativity on aurait tendance a le détester parce que ça coule de bon sentiment, c’est du pathos à chaque scène et c’est cliché au possible sauf qu’ il est aussi vrai qu’on a aussi tendance à pardonner les erreurs des films de Noël (un vrai genre en soi), mais pour le coup on a rien à pardonner car malgré tout ses défauts le film se porte lui même par on le disait plus haut, de bonne intention, une envie de Kasi Lemmons de procurer de la joie, donner un peu d’amour au travers de son film et c’est des intentions louables d’autant plus que ça fonctionne. Black Nativity est un très jolie film devant lequel on se sent bien et qu’on regarde sans déplaisir. Le film est une réadaptation d’une pièce de Broadway donc c’est aussi un film musical est là où on pouvait penser que ça le rendrait encore indigent ce qui au final il n’est pas et mieux que ça c’est même un plus, les numéros chantés sont réellement sympathique et très accrocheur.

Le scénario est tout simple et même assez prévisible, mais cette histoire de famille déchirée par le passé est certes attendue et n’évite pas les poncifs, mais c’est beau et plutôt prenant. Les dialogues sont quasiment inexistant étant donné que c’est un film musical et qu’ils ne sont que lien entre les scènes de chant. Les musiques elles sonnent juste et parlent bien plus que des dialogues qui auraient lourdingue. Le mot cliché a certainement été inventé pour les personnages, mais qu’importe on s’y attache très vite et on est pris d’une vrai empathie pour eux.

Le casting en plus d’être formidable et aussi très bien choisi. Entre la chanteuse/actrice Jennifer Hudson qui joue de sa très belle voix, la chanteuse Mary J. Bilge qui fait une chouette apparition, l’acteur/chanteur Tyrese Gibson impeccable et le rappeur Nasir Jones qui nous offre très bon seize dans son apparition. Un casting musical très bon, mais du côté des acteurs qui eux ne poussent la chansonnette que dans leur salle de bain c’est aussi de très bon choix. Commençons par Jacob Latimore premier rôle et plutôt convaincant en ado déboussolé. Forest Whitaker dont le talent n’est plus à démontrer et encore une fois merveilleux. Angela Bassett est elle toujours juste.

Le film pêche un peu dans sa réalisation qui sans relief et rends Black Nativity un peu plat même dans ses chorégraphies. Lemmons nous offre une mise en scène qui manque d’inventivité et de lâcher prise. Tout est très carré, on aurait aimé ça un peu plus fou. La photographie de Anastas N. Michos est magnifique surtout dans ses jeux de lumières qui apportent une belle ambiance. Laura Karpman bien aidé par le chanteur Raphael Saadiq nous offrent une B.O. tout simplement splendide. Mélange de gospel aux accents soul et R’n&B, le tout nimbé de nuance hip-hop donne un ensemble musical particulièrement accrocheur.

Le cinéma c’est aussi des mystères comme Black Nativity, une alternative au film habituel, un mélange de genre, mais aussi un projet laissé à l’abandon par des producteurs qui n’y croient plus et c’est aussi pour ça qu’on aime le cinéma, car il offre ce genre de petite surprise. Kasi Lemmons en plus de livrer un très beau film de Noël et un musical exemplaire offre un film avec dans le fond un énorme cri du Black Power le casting étant entièrement black et ce passant à Harlem en plus d’être la réadaptation de la première pièce écrite par un afro-américain étant joué à Broadway. Tout cela ajoute à Black Nativity un caractère social particulièrement fort et très intéressant.

Kasi Lemmons a eu la bonne idée dans cet océan de bon sentiment de ne jamais en rajouter des tonnes et ça rends le film supportable, mais il s’avère qu’il est loin d’être insupportable de base alors le fait que la réalisatrice évite le sentimentalisme de trop c’est que ça apporte un plus de pertinence dans les portraits qu’elles dressent assez noirs derrière l’apparat d’un film de Noël qui fait tout pour rendre heureux. Black Nativity c’est ce qu’on peut faire de mieux dans le genre est un régal de film familial alors pourquoi bouder son plaisir devant une avalanche de bon sentiment et de pathos alors que le ton tout en musique donne le sourire. On peut s’interroger sur l’intérêt du film de Lemmons, mais on passe tellement un bon moment qu’on savoure.

Black Nativity de Kasi Lemmons : 3/5

(sortie le 27/08/2014)

Advertisements

Laisser un commentaire

Filed under Août 2014

Un avis? Une critique? C'est ici, n'hésitez pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s